Interview d'Alan Rowlands par Richard Lang